À l’évidence en l’espace de deux générations, bien des choses ont changé dans notre rapport au repas. Petite le repas partagé entre les membres de ma famille était important. La soupe verte (avec les légumes du jardin), le poulet compote du dimanche servit dans le beau service au bord rouge. Pour traduire ce souvenir, j’ai créé deux versions, une pochette dans laquelle on peut glisser les membres de ma famille ou les disposer autour de la table et une petite farde dans laquelle on peut glisser un livre accordéon. Les deux représentent les membres de ma famille de face et de dos dans les années 1955/1960. (voir sur « annie-gaukema.be » : composer l’absence ->Six à table)